Tout connaître sur les matériels de pansage

cheval

Le pansage est l’occasion d’examiner le cheval et ainsi de repérer toutes les formes d’anomalie qui pourraient entraver sa bonne forme. Ci-après les détails importants à propos de cette action.

Le matériel de pansage

Une mallette ou une trousse de pansage est constituée de plusieurs outils, qui sont spécifiques à des tâches particulières et cela, sans blesser la peau assez sensible du cheval.

L’étrille

Une étrille sert à enlever la boue et le plus gros des détails qui s’accrochent à la robe, comme des poils qui se sont agglutinés à cause de la sueur ou dans la litière. Pour une meilleure efficacité de l’étrille, il est important d’évacuer de façon régulière les poussières et poils recueillis durant son usage.
Les étrilles peuvent être de différents types :

  •  Métallique : pour les parties osseuses du cheval
  • Américain : un peu coupant donc à éviter sur les régions osseuses ou sur un poil court
  • En plastique ou caoutchouc : un peu moins efficace que l’étrille métallique, mais sans risque de déformations. Il peut s’utiliser sur tout le corps de la monture
  • Et enfin, l’étrille finlandaise : une brosse en plastique solide, beaucoup plus efficace et économique ; elle peut aussi bien démêler la crinière que la queue

Bouchon ou brosse dure

entretien cheval

Une brosse à chiendent s’utilise pour les poils longs et les crins. Elle est la préférée de bon nombre de cavaliers. Elle est idéale sur une robe sale avec ses poils convenablement espacés et longs par rapport aux brosses douces ; elle peut aussi servir au démêlage de la queue, mais elle est déconseillée pour les peaux tondues ou sensibles.

La brosse douce

Celle-ci est donc une brosse non agressive et peut s’utiliser sur tout le corps du cheval, sur le poil court de préférence et pour dépoussiérer ou lisser le poil pour un effet brillant.

Autres accessoires

  • L’époussette servira à débarrasser des poussières restantes et ainsi faire briller la robe du cheval
  • La crinière usera plus d’un peigne en aluminium ou plastique
  • Un cure-pied est indispensable pour nettoyer le fer et les sabots de la monture
  • Une éponge s’avère idéale pour faciliter le nettoyage des yeux et des naseaux

Ces outils de pansage sont à laver et à désinfecter régulièrement et il est important de savoir qu’un pansage quotidien assure une excellente hygiène du corps pour le cheval, aussi bien avant qu’après le travail de ce dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *